IMB > Recherche > Séminaires

Séminaire de Physique Mathématique - EDP

Responsable : Nicolas Popoff

  • Le 27 février 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Nicolas Raymond (Université de Rennes 1)
    Survol semi-classique du laplacien magnétique
    Cet exposé survolera de récentes avancées relatives à la description du spectre discret du laplacien magnétique, dans la limite semi-classique. Il atterrira avec la description de quelques résultats en dimension deux : les formes normales de Birkhoff, issues d’une collaboration avec S. Vu Ngoc, et les constructions BKW, obtenues l’an dernier avec Y. Bonthonneau.
  • Le 6 mars 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Cyril Imbert (DMA)

  • Le 13 mars 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Yoshiyuki Kagei (Kyushu University)
    Bifurcation of the compressible Taylor vortex
    The Couette-Taylor problem, a flow between two concentric rotating cylinders, has been widely studied as a good subject of the study of pattern formation and transition to turbulence. Consider the case where the inner cylinder is rotating with uniform speed and the outer one is at rest. If the rotating speed is sufficiently small, a laminar flow (Couette flow) is stable. When the rotating speed increases, beyond a certain value of the rotating speed, a vortex flow pattern (Taylor vortex) appears. For viscous incompressible fluids, the occurrence of the Taylor vortex was shown to solve a bifurcation problem for the incompressible Navier-Stokes equations. In this talk, this problem will be considered for viscous compressible fluids. The spectrum of the linearized operator around the Couette flow is investigated and the bifurcation of the compressible Taylor vortex is proved when the Mach number is sufficiently small. It is also proved that the compressible Taylor vortex converges to the incompressible one when the Mach number tends to zero. This talk is based on a joint work with Prof. Takaaki Nishida (Kyoto University) and Ms. Yuka Teramoto (Kyushu University).
  • Le 20 mars 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Yue-Jun Peng (Université de Clermont-Auvergne)
    Limite parabolique de systèmes hyperboliques quasi-linéaires du premier ordre
    On considère la limite de relaxation d'un système hyperbolique quasi-linéaire avec un terme de relaxation en multi-dimension. Lorsque le temps de relaxation tend vers zéro, le système hyperbolique dans une échelle de temps lent converge formellement vers un système parabolique. Sous des conditions de stabilité sur la structure du système, on présente la justification de cette limite localement en temps pour des données initiales régulières, et globalement en temps lorsque les données sont petites. Ces résultats s'appliquent à des systèmes issus de modèles physiques comme le modèle cinétique discret à 2 vitesses, le système d'Euler avec relaxation et le modèle M1 intervenant dans la théorie de transfert radiatif, etc.
  • Le 27 mars 2018 à 14:00
  • Salle 2
    David Henry (Cork University)

  • Le 3 avril 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Eric Soccorsi (Centre de Physique Théorique, Marseille)

  • Le 10 avril 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Luchezar Stoyanov (University of Western Australia)

  • Le 24 avril 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Miguel Escobedo (Université du Pays Basque)

  • Le 5 juin 2018 à 14:00
  • Salle 2
    Florent Berthelin (Université de Nice)

    Les séminaires depuis 2013