IMB > Informations générales > Agendas

Tous les événements à venir

N’afficher que les événements de cette semaine

le mardi 25/10//2016 à 14h en salle 2,

GT Physique-mathématique : Rafik Imekraz,

Titre Preuve semi-classique de l’inégalité de Bernstein sur une variété compacte

Résumé L’inégalité de Bernstein (1926) est une inégalité classique en analyse harmonique qui permet de contrôler la dérivée d’un polynôme trigonométrique.

Si on interprète les fonctions exp(inx) comme les fonctions propres du Laplacien sur le tore, alors il est naturel de généraliser l’inégalité de Bernstein sur une variété riemannienne compacte. Pourtant, ce n’est que très récemment (2010) que cette inégalité a été obtenue pour les variétés compactes par Filbir-Mhaskar. Mentionnons que des versions locales (plus difficiles mais qui ne portent que sur une seule fonction propre) ont par exemple été précédemment obtenues par Donnelly-Fefferman (1990).

Dans un premier temps, on énoncera l’inégalité de Bernstein (sur le tore puis sur une variété compacte) ainsi que le résultat de Filbir-Mhaskar qui fait intervenir le noyau de la chaleur.

Dans un second temps, on expliquera comment l’on peut retrouver l’inégalité de Bernstein comme conséquence (presque immédiate) du calcul fonctionnel semi-classique. Précisons que cela ne permet pas de retrouver les résultats locaux de Donnelly-Fefferman mais que cette approche présente les deux avantages suivants 1) adaptabilité à d’autres cas (oscillateurs harmoniques), 2) aucune estimée technique du noyau de la chaleur n’est requis

  • Le 29 mai 2018 à 14:00
  • Séminaire de Physique Mathématique - EDP
    Salle 2
    Miguel Escobedo (Université du Pays Basque)

  • Le 31 mai 2018 à 11:00
  • Séminaire Images Optimisation et Probabilités
    Salle de Conférences
    Salem Said (IMS)
    Présentation de l'article 'Practical Riemannian Neural Networks' par G. Marceau-Caron & Y. Ollivier
    L'article présenté est disponible ici : https://arxiv.org/pdf/1602.08007.pdf
  • Le 31 mai 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Nastassia Pourpier Duteil (CEREMADE)
    L'EDP développementale
    Le développement d’un organisme est régi par des morphogènes, des molécules qui entrainent la différenciation des cellules selon la concentration à laquelle les cellules en sont exposées. Les morphogènes sont à la fois responsables de la croissance de l’organisme et affectées par cette même croissance lors de leur diffusion. Croissance et diffusion sont ainsi intimement liées par un couplage bidirectionnel.Nous proposons un nouveau cadre mathématique pour traiter ce couplage. L’organisme est modélisé par une variété riemannienne qui est transportée par un champ de vecteur. La densité de morphogènes est représentée par une mesure supportée sur la variété, et sa diffusion dépend de l'évolution de la variété par l’opérateur de Laplace-Beltrami. A son tour, le champ de vecteurs régissant l’évolution de la variété dépend de la mesure à chaque instant. L’évolution dans le temps de la mesure est ainsi décrite par une équation de transport-diffusion qui couple les deux mécanismes, que nous dénommons EDP développementale.Cet exposé présente les résultats d’existence et d’unicité de la solution de cette équation. Nous démontrons la non-commutativité de la diffusion et du transport grâce à l’introduction d’un « crochet de Lie » entre les deux opérateurs. Enfin, nous étudions la possibilité de contrôler l'évolution d'une variété par la source du signal s'y diffusant et l'illustrons par des résultats numériques.
  • Le 31 mai 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    C. Ambrozie, IMAR, Acad. Sci. de Roumanie
    Multivariate commutant lifting in the framework of the test functions.
    One presents a new functional commutant lifting theorem of Agler type,for general domains endowed with a set, possibly infinite, of test functions.In particular, this can provide H-infinity interpolation results of Caratheodory -Fejer type on various domains in several variables.
  • Le 1er juin 2018 à 10:45
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Pierre Will, Institut Fourier
    Titre à préciser

  • Le 1er juin 2018 à 11:00
  • Soutenance de thèse
    Salle de Conférences
    Julien MATHIAUD présentera son exposé en vue de son Habilitation à Diriger des Recherches
    Sujet : 'Contribution à la modélisation et à la simulation des écoulements complexes : application à la rentrée-atmosphérique et aux interactions particules-fluide'

  • Le 1er juin 2018 à 11:00
  • Séminaire Recherche Opérationnelle - Probabilités et Statistiques
    Salle 385
    Artur Pessoa, Associate Professor at Universidade Federal Fluminense, Niteroi, Brazil (on sabbatical leave at University of Bordeaux)
    Solving the Robust Capacitated Vehicle Routing Problem under Demand Uncertainty
    In this talk, we propose a Branch-Cut-and-price algorithm for the robust counterpart of the classical Capacitated Vehicle Routing Problem (CVRP). The deterministic version of this problem consists of finding a set of vehicle routes to serve a given set of customers with associated demands such that the sum of demands served by each vehicle does not exceed its capacity, and each customer is served exactly once. The total travel cost, given by the sum of distances traversed by all vehicles must be minimized. Here, only customer demands are assumed to be uncertain. We consider two types of uncertainty sets for the vector of customer demands: the classical budget polytope introduced by Bertsimas and Sim (2003), and a partitioned budget polytope, proposed by Gounaris et al (2013) for the CVRP with uncertain demands. The method proposed in this paper uses a set partitioning formulation to solve the problem, where each binary variable determines whether a given route is included or not in the solution. It considers only the routes that satisfy the capacity constraints for all possible demand vectors allowed by the uncertainty polytope. The linear relaxation for this formulation is solved by column generation, where the pricing subproblem is decomposed into a small number of deterministic subproblems with modified demand vectors. This reformulation allows the use of state-of-the-art techniques such as ng-routes, rank-1 cuts, specialized labeling algorithms, fixing by reduced costs and route enumeration. As a result, we were able to solve all 47 open instances proposed by Gounaris et al (2013), the largest one having 150 customers.
  • Le 1er juin 2018 à 14:00
  • Séminaire de Théorie des Nombres
    Salle 1
    Joaquin Rodrigues (University College London)

  • Le 5 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire de Physique Mathématique - EDP
    Salle 2
    Florent Berthelin (Université de Nice)

  • Le 6 juin 2018 à 14:00
  • Soutenance de thèse
    Salle de Conférences
    Jonathan HARTER soutiendra sa thèse
    Spécialité Mathématiques Pures
    Sujet : 'Martingales à valeurs dans des variétés de valeur terminale donnée'. Directeur de thèse : Marc Arnaudon

  • Le 7 juin 2018 à 11:00
  • Séminaire Images Optimisation et Probabilités
    Salle de Conférences
    Julien Worms (Université de Versailles)
    Statistique des valeurs extrêmes pour données censurées
    Cet exposé abordera le problème de l'estimation statistique de la queue d'une distribution univariée, dont seul un échantillon aléatoirement censuré (à droite) est disponible. Après des rappels sur la statistique des valeurs extrêmes et sur les données censurées, des estimateurs de l'indice des valeurs extrêmes seront présentés dans le cadre de lois à queues lourdes. Ces estimateurs ont la forme de sommes pondérées impliquant l'estimateur de Kaplan-Meier évalué dans toute la queue de l'échantillon, l'un d'entre eux s'écrivant comme une intégrale de Kaplan-Meier avec fonctionnelle non-bornée à support glissant. On évoquera leurs performances par rapport à leurs concurrents, en particulier dans des cadres de censure forte (le seuil de 50% de censure dans la queue jouant ici un rôle clé), et on montrera comment et dans quel cadre la normalité asymptotique peut être obtenue. Si le temps le permet, les extensions à d'autres cadres (queues plus légères, censure en présence de risques concurrents, quantiles extrêmes) seront abordées.Travail en collaboration avec Rym Worms (Univ. Paris-Est-Créteil) et aussi Jan Beirlant (KU Leuven).
  • Le 7 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    Maxence Novel, ENS Paris
    Contraction de cônes multidimensionnels et applications
    Prouvé au début du XXe siècle, le théorème de Perron-Frobenius fournitl'existence d'un trou spectral, i.e. une valeur propre qui domine toutesles autres, pour les matrices à coefficients strictement positifs.Elle s'articule autour d'un point clé : la contraction d'un cônepour une métrique de Hilbert (hyperbolique).Dans cet exposé, je m'intéresserai aux généralisations de ces concepts àdes cônes de dimension plus grande : la contraction d'un cône de dimensionp fournit une domination stricte du spectre par les p plus grandes valeurspropres. Les outils mis en jeu permettront aussi d'obtenir de larégularité analytique pour les exposants de Lyapunov pour certainesfamilles de cocycles.
  • Le 7 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Yannick Privat (LJLL)
    Optimisation des ressources dans un enclos
    Dans ce travail, on s’intéresse à des configurations optimales de ressources (typiquement des denrées alimentaires) nécessaires à la survie d’une espèce, dans un espace fermé. A cette fin, nous utilisons un modèle dit logistique pour décrire l’évolution de la densité d’individus constituant cette population. Cette équation fait intervenir une fonction représentant la répartition hétérogène (en espace) des ressources.La question principale traitée dans cet exposé peut se formuler ainsi : comment répartir de façon optimale des ressources dans un habitat ?Elle est reformulée comme un problème extremal de valeur propre, dans lequel on cherche à minimiser la valeur propre principale d’un opérateur par rapport au domaine occupé par les ressources.Nous présenterons dans cet exposé de nouveaux résultats complétant l’analyse de ces problèmes, tels que la caractérisation complète des solutions en dimension 1 ou pour des formes d’habitat particulières en dimension supérieure, ainsi que de nombreuses propriétés qualitatives.Il s'agit de travaux en cours, en collaboration avec Jimmy Lamboley (univ. Paris Dauphine), Antoine Laurain (univ. Sao Paulo), Grégoire Nadin (univ. Paris 6).
  • Le 8 juin 2018 à 10:45
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Simon MÜLLER (U. Konstanz)
    Titre à préciser

  • Le 8 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire de Théorie des Nombres
    Salle de Conférences
    Eknath Ghate (TIFR, Mumbai)

  • Le 14 juin 2018 à 11:00
  • Séminaire Images Optimisation et Probabilités
    Salle de Conférences
    Pascal Vallet (IMS)
    Présentation de l'article 'A Random Matrix Approach to Neural Networks' par Louart, Liao & Couillet
    présentation du papier :Louart, Liao & Couillet 'A Random Matrix Approach to Neural Networks'disponible ici --> https://arxiv.org/pdf/1702.05419.pdf
  • Le 14 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Florian De Vuyst - reporté

  • Le 14 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    G. Klein, IRMA, Université de Strasbourg
    Stabilisation de l'équation des ondes vectorielles.
    Dans le problème de la stabilisation de l'équation des ondes on s'intéresse au comportement en temps long de l'énergie des solutions d'une équation des ondes à laquelle on a ajouté un terme d'amortissement. Ce problème a été activement étudié durant ces dernières décennies mais toujours dans le cas d'une équation des ondes scalaires. On sait par exemple que, sur une variété riemannienne compacte, l'énergie des solutions décroit exponentiellement si et seulement si toutes les géodésiques maximales de la variété intersectent la zone amortie. Pour cet exposé je présenterai quelques résultats classiques de ce domaine dans le cas d'une équation des ondes scalaire mais aussi dans le cas d'une équation des ondes à valeurs vectorielle (dans C^n); j'analyserai de plus les différences entre ces deux contextes.
  • Le 14 juin 2018 à 15:30
  • Le Colloquium
    Salle de Conférences

  • Le 15 juin 2018 à 10:45
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Michel RAIBAUT (U. Chambéry)
    Titre à préciser

  • Le 15 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire de Théorie des Nombres
    Salle de Conférences
    Daniele Turchetti (Caen)

  • Le 21 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    Rodrigo Bissacot (University of São Paulo)
    DLR Measures Everywhere
    The notion of DLR measure in statistical mechanics of lattice spin systems was defined by the independent works developed by R.L. Dobrushin, and O.E. Lanford III with D. Ruelle, where were introduced the notion of Gibbsianness in terms of the study of probability measures that admits prescribed conditional probabilities with respect to the spin configurations outside of finite regions. We discuss in this talk generalizations of this notion in other areas of Mathematics, namely: Countable Markov Shifts and Groupoids. In the first part of the talk, we discuss results in collaboration with Eric O. Endo (USP) and Elmer Beltrán (USP) where a notion of infinite DLR measure is introduced and we proved that eigenmeasure of the Ruelle's operator is a DLR measure. The implication in the opposite direction is obtained for some cases. In the second part of the talk, if the time to allow us, we discuss the notion of DLR measure on groupoids of Deaconu-Renault and prove the equivalent result for this context, in other words, conformal measures are DLR measures. This last part is based on a work in progress with Rodrigo Frausino (USP), Thiago Raszeja (USP) and Ruy Exel (UFSC). These results will be part of a lecture of the last author at the ICM 2018.
  • Le 22 juin 2018 à 10:45
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Bianca Barucchieri (IMB)
    Titre à préciser

  • Le 28 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    Pavel Mozolyako (Bologne)
    tba

  • Le 28 juin 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Laurent Monasse

  • Le 29 juin 2018 à 10:45
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Cyril Houdayer (Orsay)
    Titre à préciser

  • Le 20 septembre 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    M. Bonnefont, IMB, Université de Bordeaux
    De l'inégalité de Brunn-Minkowski vers les inégalités de variance de Brascamp-Lieb.
    Bobkov et Ledoux (GAFA2000) ont proposé une nouvelle preuve de l'inégalité de variance de Brascamp-Lieb. Leur preuve est basée sur une utilisation habile de l'inégalité de Prekopa-Leindler (la version fonctionnelle de l'inégalité de Brunn-Minkowski). Dans cet exposé, je présenterai leur preuve. Mon but sera ensuite de voir si les inégalités de variance de Brascamp-Lieb généralisées que l'on a obtenu avec Marc Arnaudon et Aldéric Joulin peuvent s'obtenir de la même manière. (Travail en cours).
  • Le 20 septembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Patrick Fischer (IMB)

  • Le 27 septembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Mădălina Petcu (LMA, Poitiers)

  • Le 4 octobre 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    Jean-Claude Cuenin, Institute of Mathematics, Munich University
    tba

  • Le 4 octobre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 11 octobre 2018 à 14:00
  • Séminaire d'Analyse
    Salle de Conférences
    Jean-Claude Cuenin, Institute of Mathematics, Munich University
    tba

  • Le 8 novembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 15 novembre 2018 à 15:30
  • Le Colloquium
    Salle de Conférences
    Ion Nechita
    Une introduction à la théorie de l'information quantique

  • Le 22 novembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 6 décembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Ricardo Ruiz Baier (Oxford)

  • Le 20 décembre 2018 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement
    Antoine Rousseau (Inria LEMON)

  • Le 10 janvier 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 24 janvier 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 7 février 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 28 février 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 14 mars 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 28 mars 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 11 avril 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 2 mai 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 16 mai 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 6 juin 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement

  • Le 20 juin 2019 à 14:00
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle précisée ultérieurement