LaTeX-X est une suite de scripts shell qui permettent de procéder à la compilation complète d'un fichier LaTeX2e sans aucune intervention de l'utilisateur. Toutes les commandes nécessaires pour obtenir le résultat final sont gérées par ces scripts, et la compilation est effectuée autant de fois qu'il le faut. Cette compilation est effectuée dans un répertoire temporaire qui est effacé lorsque toutes les opérations voulues sont terminées. L'utilisateur peut, soit, voir simplement le résultat final, soit, exporter dans le format désirée (i.e. DVI, PostScript ou PDF).
LaTeX-X peut s'utiliser, soit en ligne de commande pour compiler un fichier, soit à travers un éditeur LaTeX (qu'il faut configurer à cette fin) pendant la rédaction. Dans ce second cas, le répertoire de compilation n'est pas vidé après la compilation et, au cours de la rédaction, l'utilisateur peut, à tout moment, refaire une compilation pour mettre à jour le résultat des compilations précédentes; LaTeX-X ne fait alors que le minimum pour que la compilation soit complète. La mise à jour n'a lieu que si LaTeX-X détecte qu'elle est nécessaire.
L'interface graphique de LaTeX-X est laissée à Xdialog (qui doit donc être installé (VOIR ci-dessous); si j'en ai le courage, je ferai peut-être une version de LaTeX-X qui utilise l'interface graphique fournie par pyGTK).

LaTeX-X fonctionne en deux modes distincts: visualiser ou exporter. Dans le premier mode, la compilation complète est effectuée et le résultat affiché par le visualiseur du format choisit. Lorsque l'on ferme le visualiseur et que l'on n'édite pas le fichier, LaTeX-X demande à l'utilisateur s'il veut enregistrer le résultat final. Dans le second mode, le résultat n'est pas visualisé.

Les divers programmes de compilation gérés par LaTeX-X (outre bibtex et makeindex qui sont communs à toutes les compilations) sont les suivants:

Lorsque LaTeX-X est utilisé à travers un éditeur, la mise à jour est effectuée lorsque LaTeX-X détecte une modification pour le fichier à compiler. La détection est réalisée sur: le fichier lui même, tous les inputs et tout les fichiers bibtex utilisés. Par contre il n'est pas effectué de tests sur les graphiques incorporés par une commande du type \includegraphics. Si aucune modification n'est détecté, LaTeX-X demande à l'utilisateur s'il veut faire une compilation supplémentaire. De plus, lorsque l'on veut exporter le fichier (en DVI, PostScript ou PDF), à la fin de la compilation, LaTeX-X demande à l'utilisateur s'il veut modifier un fichier du répertoire temporaire de compilation avant de faire une compilation simple supplémentaire (cela peut être utile si l'on veut, par exemple modifier un fichier d'index produit par la compilation).

La documentation complète de LaTeX-X est installée lors de l'installation du programme. Elle est accessible, soit en ligne de commande (avec man latex-x, si le répertoire d'installation est standard, ou par la commande latex-x --help), soit par l'interface graphique de LaTeX-X.
   
Captures d'écran (Xdialog compilé avec gtk-2.0, sous Fedora Core 3)


Installation


LaTeX-X fonctionne à travers une interface graphique, «Xdialog», qu'il faut donc installer. Cette dernière peut se faire indépendament de l'installation de LaTeX-X, mais aussi en même temps (la version 2.3.1 de Xdialog est dans l'archive de LaTeX-X). Si vous voulez essayer LaTeX-X (qui est sans aucune garantie bien sûr), vous pouvez télécharger la version 1.4-2 ici qui gère les commandes latex, pdflatex, pdflatex_mode_pst-pdf, vlatex, elatex et pdfelatex (et qui possède une commande pour désintaller facilement le programe). L'installation se fait alors comme suit:
Tout d'abord, si vous le désirez, vous pouvez installer Xdialog séparément, soit avec la version se trouvant dans l'archive de LaTeX-X soit avec une autre.

Mettez LaTeX-X-1.4-2.tar.gz dans un répertoire vide (par exemple HOME/tmp). Ouvrez un terminal dans ce répertoire (par exemple cd ~/tmp). Décompressez LaTeX-X-1.4-2.tar.gz avec la commande tar xzf LaTeX-X-1.4-2.tar.gz. Vous avez alors un sous-répertoire «LaTeX-X», un fichier «INSTALL» et deux exécutables «configure» et «Install.sh» ( «INSTALL» et «configure» sont des fichiers UTF-8, si vous les voulez en version ISO-8859 téléchargez la version version 1.4-2-ISO ici). Lisez le fichier INSTALL (par exemple avec la commande more INSTALL ou avec votre éditeur préféré) et suivez les instructions (ne pas oublier que si vous choisissez d'installer Xdialog avec le script "configure" de LaTeX-X (ce qui est possible même si Xdialog est installé sur le système), vous ne pouvez choisir gtk2 que si votre système est en UTF-8. Une fois que tout est terminé, vous pouvez vider le répertoire où vous êtes (HOME/tmp pour l'exemple ci-dessus, à l'exception éventuelle de LaTeX-X-1.4-2.tar.gz).

Plus précisément:
Quand vous lancez «configure» (ou «configure-UTF-8» si vous êtes en UTF-8 ce qui est le cas de toutes les distributions Linux récentes) (avec ./configure ou ./configure-UTF-8), le script vous pose un certain nombre de questions:
  • Voulez-vous installer LaTeX-X dans /usr/local ? (oui non)
    • si vous répondez oui (il vous faudra les droits root pour installer ensuite), LaTeX-X est installé comme suit: latex-x et uninstall-latex-x.sh sont installé dans /usr/local/bin, tout le reste est dans /usr/local/share/LaTeX-X.
    •  Si vous ne répondez pas oui, il demande:
      • Voulez-vous installer LaTeX-X dans /home/user (oui non)
        • si vous répondez oui, LaTeX-X est installé comme suit: latex-x et uninstall-latex-x.sh sont installé dans /home/user/bin, tout le reste est dans /home/user/share/LaTeX-X.
        • Si vous ne répondez pas oui, il demande:
          • Écrivez explicitement le répertoire d'installation de LaTeX-X - Vous devez taper explicitement le répertoire de base de l'installation de LaTeX-X: si celui-ci est PREFIX, LaTeX-X est installé comme suit: latex-x et uninstall-latex-x.sh sont installé dans PREFIX/bin, tout le reste est dans PREFIX/share/LaTeX-X
  • Si configure trouve une ancienne version de LaTeX-X dans le répertoire d'installation choisi et que uninstall-latex-x y est présent, le script vous demande:
    • Une ancienne version de LaTeX-X est installée dans le même répertoire. Êtes-vous d'accord pour la déinstaller ? (oui non) après avoir répondu (il vaut mieux répondre oui...!), il demande:
  • Voulez-vous installer Xdialog en même temps que LaTeX-X (oui ou non, defaut=non)
    • si vous répondez oui (ce qui est recommandé, mais vous devez alors avoir les librairies de développement nécessaires installées), l’exécutable Xdialog sera installé dans le répretoire PREFIX/share/LaTeX-X/lib (la documentation de Xdialog ne sera pas installée) et il demande:
      • Voulez-vous l'interface GTK-2 ou GTK-1 (gtk2 ou gtk1, defaut=gtk1)
        • vous devez taper gtk2 ou gtk1, ou rien ce qui revient à gtk1; ne choisissez gtk2 que si votre système est en UTF-8 (cette installation (gtk2) a été testée sur les Fedora fc3 à fc11 et sur plusieurs Mandriva récentes où elle fonctionne parfaitement (mais elle ne marche probablement pas partout en particulier sur d'anciennes distributions Linux))
        • le script compile alors Xdialog et configure le programme en fonction de vos choix
    • si vous avez répondu non (c'est-à-dire que vous avez une installation indépendante de Xdialog dont vous voulez vous servir pour LaTeX-X), il demande:
      • Entrez le nom de l’exécutable Xdialog avec son chemin complet (défaut=Xdialog):
      • si Xdialog n'est pas dans vos chemins, il vous faut taper le nom complet de l’exécutable de Xdialog avec son chemin
  • le script configure alors le programme en fonction de tous vos choix

Pour installer LaTeX-X, il suffit de lancer ensuite Install.sh (avec ./Install.sh).


Note. LaTeX-X  est installé avec son propre thème gtk (aussi bien gtk-2.0 que gtk-1.2) de sorte qu'il ne puisse pas y avoir de problème d'incompatibilité entre Xdialog et le thème gtk (ce qui peut arriver...). Ainsi, LaTeX-X n'utilise jamais le thème gtk de l'utilisateur, sauf si ce thème a été installé convenablement dans le répertoire $HOME/.latex-x/theme et choisi par l'utilisateur avec les préférences de LaTeX-X. Une mauvaise installation provoque l'utilisation du thème par défaut. Vous pouvez installer deux versions de LaTeX-X, par exemple, l'une avec Xdialog compilé avec gtk1 et l'autre avec gtk2 (dans des répertoires d'installation différents!!). Si vous en lancez une après avoir lancé l'autre, le thème (forcément différent) est automatiquement mis au défaut de la version lancée.