IMB > Informations générales > Agendas

La semaine de l’IMB

La semaine de l’IMB recense l’ensemble des événements de la semaine en cours

  • Le 24 novembre 2020 à 10:00
  • Séminaire de Théorie Algorithmique des Nombres
    Online
    Anne-Edgar Wilke (IMB)
    Recouvrements optimaux d'ensembles de Siegel tronqués par des boules euclidiennes

    Étant donné un groupe algébrique $G$ agissant sur un espace affine $V$, il arrive que l’ensemble $V(mathbb{Z})/G(mathbb{Z})$ des orbites entières paramètre des objets arithmétiques et soit donc intéressant à énumérer. Une façon de s’y prendre consiste à expliciter un domaine fondamental de l’action de $G(mathbb{Z})$ sur $V(mathbb{R})$ et à y rechercher les points entiers. Pour cela, on peut essayer de recouvrir ce domaine fondamental par une famille de boules euclidiennes de rayon constant dont le cardinal soit du même ordre de grandeur que le nombre de points entiers. Je montrerai comment mettre en œuvre cette stratégie dans le cas simple de l’action à droite de $mathrm{GL}_n$ sur $mathrm{M}_n$, dont les orbites entières paramètrent les sous-modules de $mathbb{Z}^n$, et pour laquelle on dispose de domaines fondamentaux approchés faciles à décrire, à savoir les ensembles de Siegel.


  • Le 24 novembre 2020 à 11:15
  • Séminaire de Physique Mathématique - EDP
    Salle de Conférences
    Christophe Prange (CNRS et Université Paris Cergy)
    Régularité quantitative et phénomènes de concentration pour les équations de Navier-Stokes
    Dans cet exposé, je mettrai l'accent sur deux aspects liés de l'étude de la régularité des solutions des équations de Navier-Stokes en trois dimensions: (i) l'obtention d'estimations de régularité quantitatives, (ii) l'étude de phénomènes de concentration au voisinage de singularités. J'explorerai le lien entre ces deux questions et montrerai comment cela permet en particulier de quantifier un résultat de régularité de Seregin de 2012 faisant intervenir une norme critique pour le scaling des équations. De plus, il est possible par ces techniques de donner des bornes inférieures sur la vitesse d'explosion de certaines normes critiques au voisinage de singularités, dans le sillage des travaux de Tao en 2019. Cet exposé s'appuie sur des résultats récents obtenus en collaboration avec Tobias Barker (University of Warwick).
  • Le 26 novembre 2020 à 09:30
  • Soutenance de thèse
    Salle de Conférences
    Guillaume MARQUES
    Sujet :'Problèmes de tournées de véhicules sur deux niveaux pour la logistique urbaine : approches basées sur les méthodes exactes de l'optimisation mathématique'. Directeurs de thèse : Rémy Dupas, Ruslan Sadykov.

  • Le 26 novembre 2020 à 14:00
  • Soutenance de thèse
    Salle de Conférences
    Thomas COMETX
    Sujet : 'Fonctions de Littlewood-Paley-Stein pour les opérateurs de Schrödinger et le laplacien de Hodge-de Rham sur des variétés noncompactes'. Directeur de thèse : El Maati Ouhabaz

  • Le 26 novembre 2020 à 14:00
  • Séminaire de l'équipe Dynamique des Populations
    https://u-bordeaux-fr.zoom.us/j/88564699953
    Gwenaël PeltierB
    Population facing a nonlinear environmental gradient: a perturbation approach
    We consider a population structured by both a spatial variable and a phenotypical trait. Our model takes into account the effects of migrations, mutations, growth and nonlocal competition. When the environment is assumed homogeneous, if the population survives, it spreads to the whole space, and we have a complete picture of the large-time propagation: the solution converges towards a front, which connects a positive steady state to zero, and spreads at a determined speed. This model was also recently studied in the case where, instead of being homogeneous, the environment presents a linear gradient, that is the optimal trait for survival depends linearly on the spatial variable. Part of the above results have been proved in this context, where the linear assumption is used in a crucial manner. Here, we consider that the optimal trait depends nonlinearly on the spatial variable. We construct a steady state and a front using perturbation technics, based on the homogeneous case. Our analysis provides some insights on how population adapts to this environmental change, and in particular reveals an interplay between the profile of the optimal trait and the selection pressure.
  • Le 26 novembre 2020 à 15:30
  • Séminaire Calcul Scientifique et Modélisation
    Salle 2
    Davide Torlo
    High order IMEX deferred correction residual distribution schemes for stiff kinetic problems.
    In this talk we study a class of kinetic models presented by Aregba-Driollet and Natalini, whose macroscopic limits are hyperbolic conservation laws. These models contain stiff relaxation terms which may produce spurious unphysical results. We present a high order scheme that can be used over the complete range of the relaxation parameter and, moreover, that can preserve the asymptotic limit of the physical model.To deal with stiff terms, it is natural to use an implicit time discretization. To get a high order scheme, we recast a (DeC) Deferred Correction approach. The spatial discretization comes from the ResidualDistribution (RD) framework, a Finite Element based class of schemes that can recast many finiteelement, finite volume and discontinuous Galerkin schemes.Through these models, we can simulate, for instance Euler's equation, and we present an idea of an extension in the shallow water case. We have tested some example with different schemes, reaching the asymptotic preserving properties and the correct order of convergence for 1D and 2D.
  • Le 27 novembre 2020 à 10:00
  • Séminaire de Géométrie
    Salle 2
    Eveline Legendre (Toulouse)
    Exposé reporté

  • Le 27 novembre 2020 à 14:00
  • Séminaire de Théorie des Nombres
    En Visio
    Ariyan Javanpeykar (Mayence)
    Hilbert's irreducibility theorem for abelian varieties
    We will discuss joint work with Corvaja, Demeio, Lombardo, and Zannier in which we extend Hilbert's irreducibility theorem (for rational varieties) to the setting of abelian varieties. Roughly speaking, given an abelian variety $A$ over a number field $k$ and a ramified covering $X$ of $A$, we show that $X$ has 'less' $k$-rational points than $A$.
  • Le 27 novembre 2020 à 16:00
  • Soutenance de thèse
    Salle de Conférences
    Alexandre BAILLEUL
    Sujet : 'Étude de la répartition des automorphismes de Frobenius dans les groupes de Galois'. Directeur de thèse : Florent Jouve

    Afficher tous les événements à venir